Explore Emerson
Sélectionnez un pays
  • {{country.Text}}
Sélectionnez une langue

Forme de sertissage par poinçonnage

Les différents pressions des mandrins :

  • Pressage au mandrin : pour le cuivre et l'aluminium
  • Le pressage au mandrin : pour le cuivre et les matériaux isolés
  • Le pressage à quatre mandrins : pour le cuivre

Pressage au mandrin : pour le cuivre et l'aluminium
Le pressage au mandrin est l'une des rares formes de sertissage qui ne requièrent pas de matrices de sertissage avec sections. Ainsi, l'outil EKM 60 ID de Klauke peut par exemple traiter une zone de sertissage de 10 à 240 mm² avec du cuivre et de 50 à 240 mm² avec de l'aluminium. Cela est rendu possible par deux innovations techniques. Tout d'abord, le vérin hydraulique est un vérin télescopique à deux niveaux et à action simple. En raison des différents diamètres de piston et du modèle breveté des deux cylindres hydrauliques, la tête de la vis de la presse exerce deux fois plus de force dans la zone initiale grâce au cylindre hydraulique plus grand que vers la fin, lorsque seul le cylindre hydraulique plus petit est encore en action. Cela signifie que les grandes sections sont usinées avec plus de force que les petites. Cela permet de garantir que toutes les sections sont pressées avec une force suffisante et que les sections plus petites ne sont pas endommagées par une force excessive. D'autre part, le mandrin a une forme spéciale adaptée aux diamètres respectifs des sections transversales.

Outre le fait que cela rend superflue l’utilisation des inserts, cela présente un autre avantage pour l'utilisateur. Ce moule permet d’usiner ou de compacter sans problème même les conducteurs, car l'appareil ne s'éteint qu'une fois le compactage souhaité est réalisé. Avec ce moule de presse, il est possible d’usiner des cosses de câble tubulaires, des cosses de câble tubulaires pour conducteurs à fil fin et extra-fin, des cosses de câble non isolées et des cosses de câble en aluminium. En outre, ce moule permet également d’usiner les conducteurs à fil fin dans les cosses tubulaires.

Le nombre de compressions pour les cosses de câble tubulaires et les cosses de câble en aluminium correspond à la large compression, en raison de leurs propriétés. Lors de l’usinage des cosses de câble en aluminium, veiller à ce que l'outil soit placé avec un décalage de 180° à chaque pression. Autrement, la cosse de câble en aluminium risque de se déformer. Les cosses de câble non isolées doivent toujours être pressées une fois sur la soudure. Pour les cosses tubulaires pour conducteurs à fil fin, il faut presser une fois jusqu'à 185 mm,² et deux fois à partir de 240 mm².


Les avantages du pressage par mandrin en un coup d'œil :


Sûr :
Il n'est pas possible de confondre ou d'attribuer incorrectement les insertions.
Flexible : Le moule peut être utilisé de manière flexible pour différentes classes de conducteurs et convient également parfaitement aux conducteurs amincis ou compactés.
Économe : Aucun achat supplémentaire d’inserts n'est nécessaire.


Inclus dans le catalogue Klauke :

> Outils de sertissage EKM 60 ID (10 - 240 mm²) 

> Outils de sertissage EK 120 ID (35 - 500 mm²) 

> Tête de sertissage PK 60 ID (10 - 240 mm²) 

Le pressage au mandrin : pour le cuivre et les matériaux isolés
Le sertissage par poinçonnage a été conçu notamment pour la fabrication de connexions avec des cosses selon DIN 46234 et des connecteurs selon DIN 46341 partie 1, forme A+B, qui sont à leur tour adaptés à la réception de conduites des classes 2, 5 et 6 de la norme DIN EN 60228.

Pour pouvoir traiter sans problème toutes ces classe de conduits, les cosses et les connecteurs de ces normes disposent d'un grand diamètre intérieur. Les sertissages par poinçonnage déforment chaque toron de sorte à créer un bon contact électrique et mécanique.

La forme de la section d'un sertissage par poinçonnage ressemble à une demi-lune. Ce sertissage est également qualifié de profond, étant donné que les torons respectifs sont regroupés et se rétrécissent vers l'extérieur. Malgré le grand diamètre, le regroupement centralisé peut garantir une connexion constante, compacte et sûre.

Cet moule est particulièrement adaptée aux cosses tubulaires, aux connes à sertir non isolées selon DIN 46234 avec et sans isolation et aux cosses pour conduits à fil fin.

En réalité, le sertissage par poinçonnage fait partie des formes de sertissage non standardisées - mais il intervient encore dans les cosses standardisées. C'est pour cette raison qu'il s'agit ici aussi veiller à compatibilité des matériaux et des outils de sertissage, car dans le cas contraire, les torons respectifs risquent d'être coincés et les propriétés mécaniques et électriques pourraient être compromises.


Inclus dans le catalogue Klauke :

> Outils de sertissage

> Matrices

Le pressage à quatre mandrins : pour le cuivre
Depuis les États-Unis, le sertissage par poinçonnage concentrique a trouvé le moyen de pénétrer le marché allemand des installations d'armoires de commande. Il est utilisé jusqu'à 1 kV dans ce domaine. Il a déjà fait ses preuves avec d'autres connexions, comme dans les groupes d'entraînement de locomotives. Cet moule est adaptée aux cosses tubulaires et connecteurs avec des sections de 10 mm² à 300 mm², en combinaison avec des des types de conduits des classes 2, 5 et 6 selon DIN EN 60228.

L'avantage du sertissage par poinçonnage concentrique comparé à un sertissage par poinçonnage normale réside dans l'effet de force central et dans la facilité de traitement qui ne requiert pas de matrices de sertissage différentes. Vous pouvez travailler avec le même outil de sertissage pour toutes les dimensions de sections transversales susmentionnées - ce qui est particulièrement pratique. La qualité du sertissage dépend de l'effort requis et de l'outil utilisé. Cependant, le sertissage par poinçonnage concentrique n'est pas adapté aux connecteurs isolés, étant donné que l'isolation risque d'être endommagée par le mandrin.


Inclus dans le catalogue Klauke :

Outil de sertissage (10 - 240 mm²) à tête ouverte :

> Outil électrohydraulique EK 60 VP

> Outil hydraulique manuel HK 60 VP

> Tête de sertissage PK 60 VP


Outils de sertissage (16 - 300 mm²) à tête fermée :

> Outil électrohydraulique EK 60 VP/FT

> Outil hydraulique manuel HK 60 VP/FT

> Tête de sertissage PK 60 VP/FT