Explore Emerson
Sélectionnez un pays
  • {{country.Text}}
Sélectionnez une langue

Forme de sertissage-sertissage à encoche

Le sertissage à encoche : une application qui a fait ses preuves

Le sertissage à encoche représente la forme de sertissage la plus ancienne et probablement la plus connue à l'origine dans la branche électrotechnique. À ce jour, cette forme est utilisée dans l'installation d'armoires de commande jusqu'à 1 kV. Elle se caractérise par une forte déformation ponctuelle de la cosse. Toutefois, elle est uniquement adaptée au traitement du cuivre. Sa forte déformation ponctuelle peut également être la raison pour laquelle il est quelque peu décrié dans les milieux spécialisés et doit céder de plus en plus la place au sertissage 6 pans communément établi. À tort, pensons-nous.

Un talent polyvalent en deux variantes
Dans la pratique, l'on distingue deux types de sertissages à encoche : le sertissage à encoche classique et le sertissage par double poinçonnage. Nos encoches permettent des sertissages de sections jusqu'à 400 mm². Les deux variantes sont pareillement effectives et leurs propriétés sont identiques. Pour tous les sertissages à encoche, il s'agit toujours de sertissages spécifiques, adaptés avant tout pour les conducteurs à fil fin et à fil extra-fin afin d'établir des connexions durables et sûres. Les conducteurs multifilaires peuvent cependant également être connectés de cette manière.

Le sertissage à encoche permet de traiter un large éventail de conducteurs : des conducteurs multifilaires en cuivre de la classe 2 selon DIN EN 60228, aux conducteurs à fil fin et à fil extra-fin des classes 5 et 6. Il faut naturellement s'assurer d'utiliser la cosse adéquate. D'un point de vue technique, le sertissage à encoche se caractérise avant tout par son degré de compression élevé. Gardez cependant à l'esprit que l'encoche provoque une sollicitation élevée du matériau, en raison de la force importante exercée lors du sertissage. Ainsi, il est important d'utiliser des matériaux de connexion de haute qualité et de veiller à ce que la connexion ne soit pas soumise à une charge de traction. Le nombre d'encoches nécessaires correspond à celui d'un sertissage 6 pans étroit.
Toujours applicable
En résumé, nous pouvons dire que le sertissage à encoche est un type de sertissage conforme à la norme et pratique - pour les sections inférieures à 6 mm², mais aussi dans les installations d'armoires de commande jusqu'à 1 kV. N’excluez pas d'emblée l'encoche dans vos options de sertissage – elle est après tout fiable et en plus efficace.

Toutefois, il est indéniable que le sertissage à encoche a perdu des adeptes dans les milieux spécialisés. À cet égard, il est nécessaire pour des projets concrets de clarifier au préalable avec le donneur d'ordres s'il autorise l'encoche dans ses installations et systèmes.